Un site internet n’est pas qu’une plaquette en ligne que l’on distribue à ses visiteurs. C’est un outil de prospection, de fidélisation ou de support pour vos futurs clients.

Pour nombre de sites Internet, la page contact est le seul lien entre le site web et votre organisation (entreprise, association, etc.).

Dans cet article nous vous apportons les bonnes pratiques pour choisir le mode de contact efficace facilitant la conversion de vos visiteurs en prospects.

Tout d’abord, il est indispensable de présenter un mode de contact permettant aux visiteurs d’entrer en relation directe avec votre organisation (entreprise, association, etc.).

C’est le gage pour vos visiteurs qu’un contact humain, direct permet d’obtenir des informations, des renseignements sur votre structure, vos produits, vos services ou vos missions.

La facilité est de glisser les informations concernant votre entreprise dans le pied de page ou dans l’entête de la page.

C’est rarement un bon choix. En effet, ces informations alourdissent visuellement l’affichage de vos pages en diffusant une information redondante et n’incitera pas vos visiteurs à obtenir des informations plus précises sur vos services. N’oubliez pas que votre but est d’obtenir des prospects qualifiés, réellement intéressés par vos services.

Pis, si votre page est mal contruite ces informations vont se retoruver dans la description proposée dans les résultats de recherche sur l’ensemble des pages indexées. Ce qui va nuire à l’intention de clic des internautes en apportant pas l’information riche de vos différentes pages indexées.De plus, vos informations génériques de contact, devraient déjà être présentes sur vos réseaux sociaux et sur Google Map. Donc l’information a déjà été accessible avant que le visiteur ne parvienne sur votre site Internet.

Mais encore, votre organisation dispose de plusieurs services (commercial, partenariat, recrutement, etc.) et vous ne pourrez pas orienter vos visiteurs vers le bon interlocuteur.

En conclusion, tant qu’à indiquer ces informations, qu’elles ne soient présentes que sur la page d’accueil de votre site Internet et surtout pas sur l’ensemble des pages de votre site Internet.

Quels sont les modes de contact ?

Les classiques :

  • afficher un numéro de téléphone (gratuit ou surtaxé),
  • afficher une adresse Skype, Hangout, etc.,
  • afficher une adresse email (vivement déconseillé),
  • intégrer un formulaire de contact simple.

Modes de contact avancés :

  • intégrer un formulaire de contact détaillé,
  • intégrer un outil de « chat »,
  • ajouter une formulaire de rappel.

Pourquoi créer une page dédiée ?

Une page dédiée contenant toutes les informations nécessaires va permettre d’accompgner le visiteur vers le meilleur interlocuteur pour un contact direct.

Comment accéder à cette page ?

Le lien vers cette page de contact doit être facilement accessible. il peut donc se trouver :

  • Dans le menu de navigation principal : le lien étant présent sur l’ensemble des pages du site, si votre visiteur est intéressé par l’un de vos services, il pourra se rendre sur cette page en 1 seul clic.
  • Dans le pied de page : lorsque le visiteur arrive en bas de page, après avoir lu un article ou la présentation d’un de vos services, il y accedera sans remonter sur la page.
  • Dans la barre lattérale sur des pages spécifiques incitant le visiteur à aller plus loin.
  • Dans le corps d’un article ou d’une page de présentation.

Que doit contenir une page Contact ?

  • Orienter : Elle doit permettre de guider le visiteur vers le bon interlocuteur,
  • Laisser le choix : Elle doit proposer au moins 1 moyen de contact, parmi ceux listés plus haut, idéalement 2,
  • Rassurer : Elle doit indiquer les coordonnées complètes de l’entreprise (Les coordonnées postales et téléphoniques de la représentation locale ou du siège social des sociétés et organisations sont indiquées, préciser les heures et les jours ouvrables.),
  • Suivre : Chaque formulaire saisi doit faire l’objet d’un accusé de réception,
  • Sécuriser : Le délai de réponse aux demandes électroniques doit être indiqué.

Que ne doit-elle pas contenir ? Les pièges à éviter

En résumé, elle ne doit pas contenir d’information qui va perdre le visiteur.

Quelques exemples concrets qui nuisent à l’efficacité et à votre crédibilité :

  • Afficher un mode de contact auquel vous ne pouvez pas répondre rapidement :
    • email peu ou pas consulté
    • messagerie téléphonique trop fréquente
  • Un mode de contact peu précis :
    • un numéro de téléphone aboutissant à un interlocuteur pas à même de répondre à la demande
  • Un formulaire trop complexe : le visiteur s’il n’y trouve pas un réel intérêt ne prendra pas le temps de remplir le formulaire
  • Un formulaire demandant trop d’informations personnelles : si la demande ne le justifie pas, pourquoi votre visiteur donnerait autant d’informations personnelles. S’il refuse, il abandonnera la saisie, sinon il mettra de fausses informations …
  • Une formulaire trop générique : le visiteur ne pouvant préciser sa demande ne sera peut être pas orienter vers le meilleur interlocuteur ce qui ralentira le traitement de l’information
  • Présenter un formulaire complexe tout en indiquant un contact téléphonique direct ; Pourquoi inciter le visiteur à remplir un formulaire complexe si vous présentez sur la même page un numéro de téléphone ou une adresse email ?
  • Afficher une adresse email en clair. Cette adresse va très rapidement atterir dans les listing de moteurs de spams et votre adresse sera saturée de message indésirables. Vous risquez alors de perdre des mises en relation avec de vrais prospects

Conseils d’optimisation

Sur le plan marketing :

Privilégiez l’affichage du mode de mise en relation préféré. Par exemple, si vous préférez être contacté par formulaire, affichez le formulaire le plus haut possible sur votre page.

Trouvez un équilibre entre la précision des informations requises et votre besoin de qualifier le prospect.

Indiquez vos différentes succursales, vos horaires, votre couverture géographique si vous agissez sur le terrain.

Pour votre image :

Rassurez vos visiteurs avec les informations de votre entreprise avec une carte Google Map pour vous trouver, et l’ensemble des succursales le cas échéant pour montrer votre présence géographique.

Ajouter des liens vers vos pages réseaux sociaux et votre actualité. Le visiteur sera rassuré sur votre activité professionnelle, votre réactivité et votre dynamisme.

Si votre équipe est réduite (mais pas unipersonnelle) indiquez le nom des collaborateurs responsables des différents services. Un contact humain, privilégié, personnel est toujours apprécié, après tout votre site Internet est une forme de stand dans un salon d’entreprises.

Pour le référencement naturel :

Le balisage microdatas (ou microformat) de vos données d’entreprise facilitera le référencement naturel de cette page qui pourra apparâitre plus facilement dans les moteurs lors d’une recherche sur votre entreprise et ainsi accélérer la mise en relation.

N’oubliez pas la CNIL. Même vous n’êtes dispensé de déclarer votre site Internet à la CNIL, les données récoltées par celui-ci aboutissent inéluctablement dans des fichiers au sein de votre entreprise.

Commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser