Google a intégré la réputation d’un auteur et ses interactions sur la toile à son algorithme de recherche. Vous avez pu observer en effectuant des recherches sur Google, la photo de l’auteur, son nom et le nombre de personnes dans ses cercles.

Quelle est votre influence sur dans les résultats de recherche de Google ?

Plusieurs dizaines de sites proposent des thèmes (ou des templates) gratuits ou très peu cher à déployer sur site Internet, que ce soit un CMS ou un site statique.

Derrière cette très alléchante réduction de coût de développement, quels sont les critères à étudier au delà de l’aspect esthétique, quels seront les coûts cachés ?

Ces fameux thèmes dit « premium », « SEO Friendly », « SEO ready », « responsives » le sont-ils vraiment ?

Ma réponse est, malheureusement, immédiate : presque aucun ne le sont.

Critères SEO impératifs

  • Le site proposant ce thème doit avoir une version en démonstration : sinon, vous allez acheter un thème sans savoir comment il a été écrit (le code html généré), on n’achète pas une voiture en ayant simplement vu une photo.
  • Le titre du site, dans la barre du navigateur doit être de la forme titre de la page – nom du site, sinon le référencement naturel sera lourdement pénalisé.
  • Chaque page doit avoir une balise H1 différente et présente sur chaque page. Cette balise doit être le plus haut possible sur la page, avant ou après la barre de navigation mais pas après du contenu riche.
  • Les autres balises titres (h2 à h6) doivent présentes et organisées logiquement.
  • Aucun lien ou élément ne doit être caché par le CSS
  • Les éléments secondaires (barres lattérales, widgets, modules) ne doivent pas arriver avant le contenu principal de la page
  • Les taxonomies, catégories, tags doivent afficher une description avant les articles
  • Ces articles ne doivent jamais être affichés dans leur version complète, mais seulement l’extrait ou l’introduction
  • Le fil d’ariane doit être présent
  • Le code doit être le plus léger possible, pour un meilleur temps de chargement des pages, fuyez les templates avant de très nombreux div imbriqués ne servant qu’à styliser le contenu.

L’absence de ces critères nécessitera un long travail de développement, parfois difficile à estimer en amont. Et je ne parle pas même pas d’optimisation ; comme l’ajout des microdatas, html5 etc., authorship, etc.

Compatibilité entre les navigateurs, responsive

  • Le thème ou le template doit être testé sur plusieurs supports : mobile, tablette, ordinateur de bureau
  • Il doit être testé sur plusieurs navigateurs différents : internet explorer, chrome, firefox, safari, etc.
  • Le contenu affiché sur les différents navigateurs doit être le même

Si ces critères sont absents, il faudra probablement recoder de grandes parties comme par exemple les javascripts et le html

Compatibilité des plugins, des extensions et support

  • En absence de support, vous vous exposez à des risques de sécurité, particulièrement sur les failles javascript potentielles.
  • Certaines extensions que vous souhaitez ajouter ultérieurement peuvent être imcompatibles avec votre thème.
  • De l’autre coté, votre thème peut contenir des extensions spécifiques obsolètes (j’ai rencontré le cas à plusieurs reprises avec des plugins Twitter et Facebook dont les versions étaient dépassées).
  • Certaines modifications du backoffice ou des shortcodes (pour WordPress) rendront l’administration du site plus complexe et donc plus longue.

L’intégration et la maintenance génèreront des surcoûts non budgétés.

Diagnostic

Si vous souhaitez savoir si le thème que vous souhaiteriez utilisé répond à ces critères, vous pouvez nous demander un diagnostic en nous contactant.

Commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser